Index du Forum

 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Nouvelles 
[Mondes Parallèles I] Récit de Tellus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Autour de Civilization VI -> Récits Civilization VI -> Récits solos -> Les Mondes Parallèles I
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tellus
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 6 864
Localisation: En vadrouille

MessagePosté le: 10/11/2016 20:25:31    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

TOUR 0

Avant toute chose, je précise que je m'impose volontairement un handicap, à savoir la non-possibilité de capturer des colons ou des ouvriers à l'IA, civ ou CE. C'est assez facile de le faire et ça donne un bon gros boost en dév, mais c'est une stratégie qui pour moi relève plus de l'exploitation de bug qu'autre chose. Ça ne sera pas viable en multijoueurs par exemple.

On va commencer tout doucement par une petite analyse de la situation.
Avantages de l'Egypte : routes commerciales lucratives, accélération de production pour les quartiers et merveilles situées sur des rivières, et un aménagement exclusif offrant de la culture et de la foi.
Puisque j'ai l'intention de jouer sur tous les tableaux, scientifique, culturel et religieux, j'ai l'intention de construire rapidement les 2 quartiers dont j'ai besoin, le lieu saint et le campus. Les deux ont un bonus de proximité s'ils sont situés proche d'une montagne. Je ne dois pas m'écarter de la rivière puisque celle-ci m'offre le bonus en habitation (indispensable pour une capitale) et le bonus de production pour les quartiers qui la touchent. Malheureusement il n'y a pas de case proche touchant à la fois la rivière et à la fois la montagne, à moins d'utiliser la case fourrure (ce serait dommage). Tant pis, on ne profitera probablement pas du bonus de production pour le premier quartier.
Je vais fonder sur place, ça me paraît pas mal et cette case fourrure est superbe pour bien commencer.





TOUR 1

Elevage comme première recherche me paraît être assez naturel pour profiter assez rapidement de l'exploitation des fourrures. Puisque c'est une ressource de luxe, ça ajoutera un bonus en activité à la ville.
Première production : l'éclaireur bien sûr ! Vous le verrez très bientôt, mais l'exploration est extrêmement importante et apporte tout ce dont on a besoin pour un développement optimal : on y attrape les Eureka (boost technologique en découvrant les merveilles naturelles, les civs, les CE, les continents, etc), les bonus en cas de découverte précoce d'une CE, les bonus liés aux villages tribaux. Dans civ6, y'a pas photo, l'éclaireur DOIT être la production prioritaire.





TOUR 5

En voilà un premier exemple : en découvrant une autre civilisation, je gagne un Eureka pour l'écriture. C'est pas une bonne nouvelle d'être le voisin du Kongo, car c'est une civ un peu bourrine qui bien sûr ne pourra pas s'empêcher de déclarer une guerre précoce.





TOUR 8

Mon éclaireur est sorti, je l'envoie vers le sud pour suivre la rivière et voire si ma v2 (ville 2) peut s'y placer. A priori oui, je vois une case rivière proche d'une montagne : fort probable que j'y mette mon lieu saint, car boost de production associé à la rivière et bonus associé à la montagne. Tout à y gagner. J'aime bien construire mon lieu saint dans la v2, car la capitale a vraiment autre chose à foutre à ce moment-là.
Je produis un bâtisseur pour améliorer rapidement mon terrain.





TOUR 10

Je tombe sur un village tribal qui m'offre un Eureka sur l'Astrologie. Ça tombe bien, c'est la prochaine technologie que je met à mon programme (pour le lieu saint).
J'ai découvert l'Inde au nord-est, qui devrait avoir un comportement radicalement différent du Kongo.





TOUR 12

Un village barbare découvert. Il faut vite que je m'en occupe avant qu'il passe en mode "envahisseur", je rapatrie donc mon guerrier parti au nord.





TOUR 15

J'ai fait connaissance avec Kaboul à l'ouest. Sa mission est de sortir un prophète illustre, c'est donc pas pour tout de suite.
Premier dogme découvert, permettant de choisir les premières doctrines. Je choisis le bonus contre les barbares, car ça ne manquera pas d'être utile prochainement, ainsi que le bonus en production car je pense que c'est LA ressource indispensable en début de game plus encore que la bouffe ou l'or (bien que).
J'ai désormais le choix de rechercher l'Artisanat ou le Commerce avec l'étranger. Le premier offre un bonus sur la production des bâtisseurs, le deuxième permet les routes commerciales et est le chemin obligé vers le dogme "Premier Empire" qui offre le bonus de production de 50% sur les colons. Habituellement je pars sur Commerce avec l'étranger, mais là je change de stratégie pour 2 raisons :
Mon ouvrier sorti va aménager 3 cases, ce qui va offrir une Inspiration (équivalent de l'Eureka) sur l'Artisanat et donc une découverte plus rapide. Pour Commerce avec l'étranger, il faudrait que je découvre un deuxième continent pour débloquer l'Inspiration, mais je ne suis pas en bonne voie pour ça.
L'aménagement exclusif de l'Egypte, le Sphinx, est disponible avec l'Artisanat et il m'intéresse.





TOUR 17

Je découvre une merveille naturelle, ce qui accélère ma recherche sur l'Astrologie (qui était déjà sur la fin, flûte...). Le coin est carrément intéressant avec les bonus de science et de culture, et construire un lieu saint à côté rapporterait un très gros bonus de foi (+4 je crois). Je vais explorer un peu plus pour voir si c'est faisable de fonder ma v2 par-là.





TOUR 18

Alors là je suis verni ! Je choppe une relique dans le village tribal : +4 foi et +8 tourisme. Là, c'est sûr, je dois obligatoirement fonder mon lieu saint.





TOUR 19

Ma capitale n'est pas florissante, mais elle a le mérite de bien produire. Après avoir un sorti un guerrier pour sécuriser les environs immédiats, elle va produire son premier colon. Ce dernier ira fonder dans le sud avec pour seul et unique objectif la construction d'un lieu saint (tout sera mis en oeuvre pour ça).
La Poterie est recherchée pour débloquer l'écriture, qui éventuellement pourra m'intéresser pour le campus. Je retarde donc l'exploitation minière, mais rien ne justifie pour le moment de construire une mine.





TOUR 21

La région commence à être infestée de barbares. Mon éclaireur fera un détour par l'autre côté de Kaboul, mais mon guerrier à l'est va être emmerdé pour accéder saint et sauf au village barbare.





TOUR 23

J'ai trop traîné pour me débarrasser du village barbare et me voilà désormais en difficulté. Je devrais m'en sortir mais ça ne sera pas sans effort.





TOUR 24

Je fonde mon panthéon ! Dans l'immédiat je choisis la Dame des roseaux et des marais, pour le bonus de production. Totalement inutile dans la capitale, mais un énorme accélérateur pour ma v2 qui sera fondée au milieu des marais (enfin va falloir se débarrasser des barbares avant...).





TOUR 26

Découverte de Vilnius au nord-ouest, qui me demande de déclencher une inspiration pour le Commerce avec l'étranger (donc la découverte d'un deuxième continent). C'est justement le dogme que je recherche après avoir fini l'Artisanat. Découverte également de l'Espagne, loin à l'ouest.
Les barbares me harcèlent, et je suis obligé de retarder la sortie du colon pour sécuriser la capitale car l'un de mes guerriers est mort.





TOUR 29

Je n'échappe pas au pillage de ma capitale, snif. De plus, vous pouvez voir l'apparition d'un autre village barbare juste au nord-est de la ville...





TOUR 35

Ma capitale a sorti un autre guerrier après le colon. Elle produit désormais un bâtisseur, car y'a du boulot...
Fondation de la v2, au bord de la rivière pour le bonus d'habitations et parce que le lieu est idéal pour bâtir un lieu saint. J'ai acheté le bâtisseur et la case qui accueillera le lieu saint, celui-ci bénéficiant d'un bonus de proximité de +2 foi (montagne et forêt adjacentes).
J'ai découvert la Chine loin au nord-ouest. Toujours pas de deuxième continent en vue...





TOUR 37

Le voici enfin mon deuxième continent ! L'inspiration obtenue débloque automatiquement le dogme Commerce avec l'étranger, et m'octroie un émissaire à Vilnius. Cet émissaire me permet d'obtenir un bonus bien sympathique de +2 points de culture.
Prochain dogme : soit le Premier Empire qui donne le bonus sur les colons, mais je n'ai pas encore l'inspiration associée (avoir une population de 6), soit la Main d'oeuvre nationale qui est la route directe pour aller débloquer notre premier gouvernement, mais je n'ai pas non plus l'inspiration associée (construire un quartier). Je vais opter pour le premier, car l'inspiration est plus facilement atteignable que pour le deuxième.
En tech je recherche l'irrigation parce que j'ai eu l'Eureka, mais c'est pas essentiel ici.





TOUR 39

Le camp barbare au nord-est est détruit, et celui du sud vit ses dernières heures. J'ai pris un peu d'air s'agissant des barbares. Le bâtisseur de la capitale a réparé la ferme, pour un petit bonus de 1 nourriture qui néanmoins est très utile pour faire croître la capitale. Je me rend compte que celle-ci a franchement des difficultés à grandir... le bâtisseur de la v2 a aménagé un pâturage pour les chevaux, et a coupé une forêt en dehors de la cité (oui, c'est une spécificité de civ6). Ces deux seules actions réduisent fortement le temps de production du lieu saint !
La capitale produit un négociant qui fondera la toute première route commerciale (probablement vers l'Inde).





TOUR 43

Mon empire a atteint une population de 6, me permettant d'acquérir l'Inspiration sur le Premier Empire, que je vais m'empresser d'aller rechercher (7 tours). C'est seulement après cette découverte que je ferai mon colon. J'ai envoyé mon premier émissaire à Bruxelles pour obtenir le +2 production sur la capitale, me permettant de bâtir rapidement le campus avant le colon.
On peut voir sur le screen la fin proche de Kaboul, harcelée par les guerriers d'Espagne. J'ai rencontré l'Empire germanique au nord quelques tours avant.





TOUR 44

Le campus sera fait assez rapidement, d'autant plus que mon ouvrier a encore 2 actions pour couper des forêts...
Le lieu saint est déjà construit, il faut maintenant que je construise l'autel pour les points d'illustre : une forêt y passe aussi (c'était la dernière action de mon bâtisseur).
Vous pouvez voir le boost en or/tour obtenu pour ce tour, grâce à la première route commerciale fondée vers le Kongo (vers l'Inde c'était pas possible car il reste du territoire non découvert entre nos deux civilisations – j'avais oublié ce détail -), et grâce à un accord passé avec l'Espagne. L'or permet d'acheter les bâtisseurs en début de game, c'est très utile et fait gagner un temps fou. C'est pourquoi j'accepte de céder ma ressource de luxe en surplus. D'autant plus que je ne souhaite pas de guerre pour le moment.






TOUR 47

Notez l'aménagement sphinx construit sur la plaine inondable de la capitale. Avec le panthéon fondé donnant un bonus de +1 prod sur les plaines inondables et les marais (ainsi que les oasis je crois), ça fait une case tout à fait remarquable même si j'ai hésité à faire une ferme.
En tech je pars sur Equitation, car d'expérience je sais que les civilisations étrangères déclarent facilement la guerre si l'on est trop faible. De plus, le travail du bronze n'a pas révélé de ressources stratégiques autre que les chevaux dans les environs. Le fer est à Kaboul ou dans l'antarctique plein sud...





TOUR 50

Le Premier Empire a été découvert, j'ai bien sûr adopté le +50% de production du colon et les deux villes en font désormais. Chacune a fait son quartier, mais la capitale n'a pas encore de bibliothèque (ce sera fait après le colon). J'ai acheté un bâtisseur mais je ne sais pas encore quoi en faire, car je ne peux pas faire de sphinx dans les marécages (c'est bien dommage).





CONCLUSION DES 50 PREMIERS TOURS



Comme peut le montrer le screen, je ne suis pas bon. A noter que ce classement tient seulement compte du nombre de technologies découvertes, et pas de la science/tour. Sur ce dernier critère, je ne suis pas dernier puisqu'il y a au moins le chinois qui est inférieur.
Dans les autres classements je suis pas mal, et je suis également certain de fonder ma religion car l'Allemagne légèrement devant pour le prophète produit 1 point d'illustre alors que j'en produis 2, et bientôt 4 (doctrine disponible dès que j'ai mon premier gouvernement, donc dans à peu près 14 tours).
En diplomatie personne ne m'aime, mais je ne fais rien pour arranger ça. De toute façon, dans civ6, la diplomatie n'a ni queue ni tête donc mieux vaut ne pas s'en préoccuper et se préparer plutôt à la guerre.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/11/2016 20:25:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Moucheron Quipet
Prince

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2013
Messages: 346
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 11/11/2016 00:07:44    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Sympa la relique dans un village, toujours un gros boost quand on tombe dessus ok

Effectivement, une approche assez "Tall". A voir ce que ça donne, avec le lieu saint early et la relique, y a moyen de bien partir sur une victoire religieuse si c'est ton intention.


Les cavaliers barbares c'est une horreur. Quand t'a un de ces camps juste à côté de ta cap, ça te ralenti énormément boiuche cousue

Apparemment on a tous eu ce camp barbare dans la toundra, et très peu d'autres autour alors qu'il y a largement la place. Le start est plutôt sympa sur ce point, on peut avoir bien pire niveau barbares viking
_________________
Mon premier récit Civ 6 sur civ.fr : http://www.civfr.com/forums/index.php?showtopic=23518
Revenir en haut
Napoléon XI
Monarque

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2013
Messages: 583
Localisation: Île de France

MessagePosté le: 11/11/2016 15:44:12    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Enorme boost, la relique dans le village tribal. Start intéressant, concentré sur la spécialisation et les quartiers.

Pas du tout d'accord par contre sur le fait que la production de l'éclaireur soit un must have.

Pourquoi ne pas avoir décalé ta ville 1 case au nord pour préserver une forêt ?
_________________
« A la guerre, l’audace est le plus beau calcul du génie. » Napoléon Bonaparte
Revenir en haut
Tellus
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 6 864
Localisation: En vadrouille

MessagePosté le: 12/11/2016 12:05:59    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Napoléon XI a écrit:
Enorme boost, la relique dans le village tribal. Start intéressant, concentré sur la spécialisation et les quartiers.

Pas du tout d'accord par contre sur le fait que la production de l'éclaireur soit un must have.


Si y'a une seule chose dont je suis sûr dans civ6, c'est bien ça : l'éclaireur avant tout. On le voit dans les récits, le fait de rencontrer Vilnius et Kaboul en premier donne un énorme boost (moi, malheureusement, je suis parti vers le nord et le sud mais pas vers l'ouest...). J'ai eu plein de villages tribaux (la relique...), d'Inspirations et d'Eurêka grâce à ce seul éclaireur.


Napoléon XI a écrit:
Pourquoi ne pas avoir décalé ta ville 1 case au nord pour préserver une forêt ?


Pour garder la proximité des montagnes, avec l'objectif du campus.
Revenir en haut
pato
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2008
Messages: 2 608

MessagePosté le: 12/11/2016 16:10:50    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Tout est dit,kler les CE sont un gros boost mais rien ne garantit de l avoir...
Certains ont eu le boost des CE avec le guerrier.
Donc je vois pas en quoi ouvrir éclaireur est obligatoire.
En ouvrant ouvrier/colon tu as une 2 ème ville beaucoup plus tôt.

Pareil pour les huttes,je l ai lancé tard mais j ai quand même eu 2 huttes.40 or et 20 foi,c pas ça qui change la game...

Donc en ouvrant éclaireur t as pas chopé plus de bonus que moi...
Revenir en haut
Tellus
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 6 864
Localisation: En vadrouille

MessagePosté le: 12/11/2016 17:14:46    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

pato a écrit:

Donc en ouvrant éclaireur t as pas chopé plus de bonus que moi...


J'espère que tu blagues rire

Bien sûr que si, avec toutes les huttes que j'ai chopé je compte pas l'or que ça m'a récolté (probablement de quoi acheter un bâtisseur), sans compter la relique.
Les bonus de CE, c'est absolument énorme tout le monde est d'accord avec ça : tu peux les avoir avec un guerrier, mais tu divises les probabilités par deux. Dans cette partie ça passe avec Vilnius et Kaboul, dans la plupart des autres parties il faut un éclaireur pour être le premier à les rencontrer.
Sinon, autre truc cheaté qu'on ne peut avoir qu'en ouvrant éclaireur (pour bien en profiter dans les faits, je veux dire) :
--> Inspiration sur Premier Empire (découvrir un deuxième continent : c'est pas avec le guerrier que tu vas y arriver)
--> Inspiration sur Philosophie politique (découvrir 3 cités-Etat : pareil, ça peut passer avec le guerrier en de rares cas, mais l'éclaireur c'est la base)
--> Eureka sur Astrologie (découvrir une merveille naturelle : ah ben oui c'est sûr, sur cette partie le guerrier pouvait s'en occuper, mais dans 90% des parties c'est mort si on a pas ouvert sur l'éclaireur)
--> Eureka sur Ecriture (ok, celui-là ça passe même sans ouvrir éclaireur)

Non franchement, je démordrai pas là-dessus et comme je le disais avant, c'est bien la seule et unique chose dont je suis sûr dans civ6. Pour ces paramètres utilisés, c'est éclaireur puis le classique bâtisseur/colon après. C'est que 6 ou 7 tours de perdus, et vu la rentabilité sur les CE, les eureka/inspiration et les huttes, y'a pas photo.
Revenir en haut
Moucheron Quipet
Prince

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2013
Messages: 346
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 12/11/2016 17:26:58    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

D'accord avec Tellus. Ici c'est un cas particulier puisqu'on est sur une Fractale avec océan et toundra dans 2 directions (donc peu de choix d'exploration), du coup en connaissance de cause un bâtisseur first est peut-être mieux. Mais sur Pangée en revanche y a pas photo, parfois on peut même se demander s'il ne faut pas faire 2 éclaireurs.
_________________
Mon premier récit Civ 6 sur civ.fr : http://www.civfr.com/forums/index.php?showtopic=23518
Revenir en haut
pato
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2008
Messages: 2 608

MessagePosté le: 12/11/2016 18:11:35    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Oui suis ok avec toi Moucheron,mais je parle pour cette game.
Je lis les différents récits et je vois pas ce que ça a apporté d’énorme.
Donc je veux bien croire que ça soit fort d ouvrir éclaireur mais dire que c un départ obligé je pense pas.
Après c un choix tu peux refuser,des bonus random pour fonder plus tôt...
Revenir en haut
Tellus
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 6 864
Localisation: En vadrouille

MessagePosté le: 19/11/2016 10:52:38    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

TOUR 55

J'ai rencontré l'Arabie au nord, avec laquelle j'ai signé un libre passage désavantageux (mais je voulais faire passer mon éclaireur !).
Les deux colons sont sortis (ça a coûté une forêt à Akhenaton), et se dirigent vers le nord avec pour objectif d'occuper totalement la plaine entre le Kongo et l'Inde d'une part, nous d'autre part. Ça va créer de vives tensions mais je compte améliorer mon armée rapidement après la construction de la bibliothèque.
Il me reste à découvrir un dogme pour fonder mon premier gouvernement, qui me permettra de choisir plus de doctrines et notamment le bonus de +2 points de prophète illustre.
En tech je recherche Monnaie pour pouvoir avoir une route commerciale en plus. Le centre commercial (quartier spécialisé) ira probablement dans la ville-oasis, et un port ira dans l'autre ville.




TOUR 58

L'Allemagne déclare la guerre à l'Arabie. Pas très intéressant, elles ne sont pas des civs voisines. En revanche, y'a un truc qui m'arrange pas : la Chine qui annexe Bruxelles. Adieu mon bonus de production dans la capitale !




TOUR 62

Mes deux villes ont été fondées. Comme prévu, ça n'a pas du tout plu aux autres civilisations et elles me l'ont faite savoir. Je les ai toutes envoyer chier (l'un ou l'autre ça change pas grand chose, elles termineront en Hostile). Je commence la production de cavaliers car je pense que la bagarre va pas tarder.
Y'a quelques barbares qui m'emmerdent un peu partout, mais mes guerriers s'en sortent pas trop mal (une victime tout de même).




TOUR 63

Adoption de la république oligarchique pour les bonus d'illustre et parce que je n'ai aucunement besoin des doctrines militaires pour battre l'IA...
Je vais essayer de sortir du colon et du bâtisseur à présent, car à défaut de conquérir du territoire, il faut bien suivre la cadence et on est toujours à la traîne en science.




TOUR 68

Le Kongo me déclare la guerre ! Je pensais pas que ça partirait si vite, mais heureusement mes premiers cavaliers sortent. Va falloir produire de l'unité du coup, on retarde un peu les colons. Mon éclaireur a également repéré un gros mouvement de troupe indien, j'espère que c'est pas pour ma gueule. Sans compter les espagnols qui commencent à s'approcher.




TOUR 71

Ma ville a eu chaud, mais la cavalerie est arrivée. J'ai du louper l'information mais en fait, le Kongo est aussi en guerre avec l'Espagne...
Maintenant je ne crains plus rien, et le Kongo paiera bien sûr la perte de temps qu'il m'a infligé. En tech je pars sur la Navigation astronomique car je souhaite construire le port à Swenett (par principe, une ville = un quartier).




TOUR 75

Construction d'une plateforme commerciale à Shedet. Je n'ai plus de bâtisseurs pour couper de forêt . L'argent part généralement dans les achats de case (comme là pour placer la plateforme).
Les autres villes se remettent à faire du colon après l'interruption dû à l'assaut kongolais.




TOUR 77

L'Espagne commence à se la jouer "Croisés". Bientôt ma religion sera en concurrence avec la sienne mais pour le moment, je dois accepter la conversion de mes villes...
J'infiltre mes premières unités vers la capitale kongolaise mais il a une catapulte qui peut me faire mal.




TOUR 80

Je n'ai aucune unité de siège mais j'entre tout de même en territoire hostile. C'est sûr, je pourrais m'investir fortement dans la guerre et conquérir quelques villes, mais le but n'est pas d'exploiter au maximum les failles de l'IA. Essayons de gagner cette partie grâce au développement, en ne nous interdisant pas, toutefois, de prendre 1 ou 2 villes frontalières dangereuses.
Aucun Eureka sur les technologies, je pars donc sur l'Apprentissage qui me sera le plus utile.
Je fonde Thèbes sur la frontière espagnole.




TOUR 83

Le prophète illustre est sorti, je fonde donc ma religion. Je lui choisis un bonus de production, ainsi qu'une réduction de prix sur les missionnaires et les apôtres car y'a de la concurrence à côté (Inde, Allemagne et Espagne...).
Le siège de Mbanza Kongo est difficile, je n'ai que mes archers pour réduire les défenses.





TOUR 88

Le siège est tendu. Mes archers font le boulot mais mes cavaliers se font pilonner par ces satanés catapultes. Si je tiens 2 tours de plus ça peut passer.
L'Allemagne me propose un bonne transaction, me faisant gagner une ressource de luxe. Ca me permettra de monter en population. Les quartiers avancent bien et je suis en passe de fonder une nouvelle ville.






TOUR 90

C'en est fini de Mbanza Kongo ! Un joueur humain m'aurait massacré devant les remparts, mais comme l'IA joue très mal j'arrive à m'en sortir et à prendre la ville sans trop de dégâts... je n'irai pas plus loin, la paix sera signée dès qu'il me le proposera. Je ne vise absolument pas de victoire militaire.
A noter le passage de troupes des indiens, je ne sais pas pour qui c'est destiné mais la civilisation qui va recevoir ça aura du mal à s'en sortir...




TOUR 91

Je fonde Abydos dans un emplacement bien pourri mais en même temps, c'est pas comme si j'avais le choix. Heureusement, j'aurai les marais (avec bonus de prod) pour la croissance et les quelques bonus de la merveille naturelle qui font également du bien.




TOUR 94

En fait, je crois bien que les unités indiennes c'était pour ma pomme... du coup je fais des remparts antiques (avec déforestation) et je me prépare gentiment. J'ai offert une ressource de luxe à Gandhi en espérant qu'il en reste là, mais sa décision semble irrévocable.
J'ai obtenu un savant illustre : il m'offrira des Eureka sur 2 technologies aléatoire et 1 inspiration sur un dogme moyenageux.




TOUR 98

L'invasion d'unités indienne était pour l'Espagne finalement. Tant mieux, ça me permet de me concentrer sur autre chose pendant qu'un de mes ennemis se fait poutrer.
Mon travail diplomatique a porté ses fruits dernièrement : je suis devenu ami avec l'Inde et l'Allemagne. Pour le premier ce sont les routes commerciales qui ont fait la différence, pour le deuxième les accords commerciaux.




CONCLUSION TOUR 100

Je suis bien revenu en science, ce qui est une bonne chose pour la suite de la partie. Je suis assurément dans la course pour la victoire (égalité avec le 1er en science/tour), même si j'ai pas vraiment fait mon choix quand à la manière de réussir. Comme je disais au tour 50, ce classement tient compte du nombre de technologies découvertes et pas de la science que l'on produit à chaque tour. Si on prend ce dernier critère, je suis deuxième derrière l'Allemagne à 1 point près... Je me retrouve à la première place militaire car j'ai conquis une capitale, mais ça ne traduit pas ma réelle puissance militaire.

Revenir en haut
Moucheron Quipet
Prince

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2013
Messages: 346
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 19/11/2016 12:38:21    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

GG pour la capture de Mbanza Kongo bien!

Ouf ! L'armée indienne est vachement plus inquiétante chez toi que chez moi : 11 Varus surpris Pour savoir à quel point cette unité est effrayante, je peux te dire que tu ne te défendais pas de ça avec des archers, IA nulle ou non. Heureusement que t'es pas leur cible rire

Marrant de voir quand même qu'ils sortent de chez eux quasiment au même moment sur nos deux parties.
_________________
Mon premier récit Civ 6 sur civ.fr : http://www.civfr.com/forums/index.php?showtopic=23518
Revenir en haut
pato
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2008
Messages: 2 608

MessagePosté le: 20/11/2016 15:19:11    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Ouach,heureusement que Gandhi t attaques pas^^
Revenir en haut
Tellus
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 6 864
Localisation: En vadrouille

MessagePosté le: 26/11/2016 09:17:54    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

TOUR 101

Je pense de plus en plus à la victoire scientifique, sans trop essayer de conquérir du territoire. Je me rapproche donc des conditions multijoueurs où il ne sera pas aussi facile de dégommer les civilisations adverses. Je suis bien placé pour obtenir Isaac Newton, dont le bonus me paraît énorme.
A noter que les unités indiennes font demi-tour...




TOUR 103

Je commence la construction de l'université à Râ-Kedet, dans l'optique de garder ma bonne santé scientifique.
Je décide également de sortir une catapulte, pour conquérir Kaboul. En effet, malgré 1 avertissement, l'Espagne continue à balancer des missionnaires catholiques chez moi et ça commence à m'échauffer sérieusement. Pour l'en empêcher, il faut que je capture l'un de ses lieux saints, situé entre Kaboul et Bilbao.




TOUR 108

Mbanza Kongo lance la construction de la Grande Bibliothèque. C'est une merveille naturelle qui pourrait donner un bon coup de boost dans l'optique de la victoire scientifique. Avec un bâtisseur, y'a moyen de beaucoup accélérer sa production.
Je recherche la Féodalité pour la doctrine Servage donnant 2 actions de plus aux bâtisseurs : carrément indispensable...




TOUR 112

Fondation d'Edfou. Cette ville ne sera pas trop mal lorsqu'elle pourra exploiter toutes les bananes du coin, mais la construction d'un aqueduc est absolument indispensable pour qu'elle grandisse normalement.
Au niveau religieux je subis encore les missionnaires de l'Espagne. J'attend de débloquer les chevaliers pour envisager quelque chose.




TOUR 116

J'ai découvert la féodalité qui déclenche l'Inspiration pour la technologie Etriers. Là, je me rend compte que les cavaliers ne peuvent pas être upgradés en chevaliers, et surtout que ceux-ci nécessitent 2 fer et pas 1 seul... du coup, on oublie les chevaliers. Je ne sais pas si une guerre à coup d'arbalétriers est efficace.
Akhenaton construit un campus car le scientifique illustre sortira bientôt : il construira une bibliothèque et une université gratuitement dessus.
Je relance la production de bâtisseurs maintenant que ceux-ci disposent de 5 actions.




TOUR 118

Fondation de Memphis. Ville qui n'aura jamais un grand avenir mais qui me permet d'obtenir une deuxième ressource de tabac.




TOUR 121

Je termine la grande bibliothèque.
En tech je fonce vers la poudre à canon car je pense qu'il n'y a que par ce biais que je peux espérer repousser l'Espagne, devenue mon rival.
La capitale a terminée son université et entame désormais une zone industrielle.




TOUR 122

J'ai carrément hésité avant d'accepter cet accord, mais je me dis qu'une relique, ça se refuse pas... celle-ci un bonus de 4 culture et 4 tourisme.




TOUR 126

La zone industrielle est terminée. Son bonus de proximité est minime mais lorsque les usines seront débloquées, elle fera bénéficier de ses bonus à toutes les villes situées à 6 cases ou moins : ce qui est suffisant pour 6 de mes villes !
Le scientifique illustre est sorti. Je vais l'envoyer au campus de Akhenaton pour qu'il utilise son "pouvoir".




TOUR 128

Tout dans la provocation : j'ordonne la construction d'un campement militaire à la frontière espagnole...




TOUR 131

J'ai activé le scientifique illustre à Akhenaton. Le résultat est sans appel. Je pense qu'on se dirige petit-à-petit vers une victoire scientifique, ce qui me convient tout à fait. J'abandonne pas encore la religion et la culture (d'ailleurs, on voit bien que dans ces deux domaines je suis encore dans les clous), mais j'écarte définitivement la victoire militaire. La seule guerre que je m'autoriserai est l'Espagne qui me harcèle sans arrêt. On verra pour le Kongo également, mais dans beaucoup plus longtemps.




TOUR 135

Découverte de la poudre à canon. Bien sûr, il n'y a pas de salpêtre chez nous ! Mais il y en a pas loin par contre... décidément, si on a pas de ressource stratégique dans ce jeu, on est condamné à attendre des centaines d'années...




TOUR 140

Je fonde Iwnw sur un territoire abandonné de tous, mais qui possède pourtant 2 ressources de luxe...
En tech je fonçe sur la Science militaire qui m'offrera les unités de cavalerie. Je vais mettre beaucoup de temps car je ne peux pas obtenir tous les Eureka (par exemple, obtenir 2 bombardes : chose proprement impossible car il faut du salpêtre !)
J'adopte la Monarchie mais ce qui m'intéresse plus sérieusement, c'est la Théocratie que j'aurai dans 4 tours.




TOUR 144

Je n'ai pas encore les bons réflexes. J'avais complètement oublié que les apôtres pouvaient prêcher une nouvelle croyance pour notre religion. Je choisis de pouvoir construire les Gurdwara (+3 foi et +2 nourriture)




TOUR 145

J'adopte la Théocratie et les doctrines qui m'arrangent.
Prochain objectif : obtenir le dogme des Lumières me permettant d'adopter le Rationalisme : +100% de science pour les bâtiments scientifiques.
Les prochains tours vont donc être un peu calme, en attendant ce double objectif des Lumières et de la Science militaire.




CONCLUSION TOUR 150

On poursuit notre petit bonhomme de chemin sans violence et sans haine. Les alliances obtenues avec l'Allemagne et l'Inde me permettent d'être assez serein, aucune civilisation ne souhaitant m'attaquer à ce stade (je conserve un minimum d'armée quand même). Le bilan scientifique est bon, je possède actuellement 10 points de plus que le deuxième, l'Allemagne (74 science par tour contre 84 pour moi). La décision est prise, ce sera une tentative de victoire scientifique pour moi. Je garderai un minimum de culture pour pouvoir débloquer facilement les dogmes, et j'utiliserai ma foi pour empêcher toute victoire religieuse de quiconque. Je vais sur la Science militaire (petit détour par la banque finalement) afin d'attaquer l'Espagne, car sa religion me menace.


Revenir en haut
Moucheron Quipet
Prince

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2013
Messages: 346
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 26/11/2016 12:35:50    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Je pense que tu as raison d'aller fonder ces villes un peu nulles au loin étant donné que tu n'a pas de place. Sur ma partie je n'ai pas pris ces spots mais c'est surtout parce-que j'avais mieux à coloniser côté Espagne.

Par contre je ne sais pas si tu le sais, mais les copies de ressources de luxe en doublons ne procure pas d'activités en plus, ça ne sert que pour les échanges (je fais référence au tabac), donc j'espère pour toi que les IA t'apprécient suffisamment pour pouvoir faire des échanges valables (pas comme chez moi fier ).

Bonne chance pour ta guerre contre l'Espagne : sans fer et sans salpêtre c'est tendu car les chevaliers sont les rois de cette époque, mais dans le doute un mass l'arbas + quelques catapultes ça passe toujours contre l'IA, si l'Espagne n'a pas déjà ses conquistadors.

Au passage : oui, les cavaliers sont des unités de cavalerie légère donc elles s'améliorent en cavaleries, pas en chevaliers. Si tu veux rusher ses derniers il faut faire des chars lourds qui sont des unités de cavalerie lourde bien!
_________________
Mon premier récit Civ 6 sur civ.fr : http://www.civfr.com/forums/index.php?showtopic=23518
Revenir en haut
Tellus
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 6 864
Localisation: En vadrouille

MessagePosté le: 03/12/2016 10:25:16    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

TOUR 159

Rien de spécial à signaler. J'attends tranquillement d'avoir mes Cavalerie, et je construis des quartiers industriels ou des banques. Je tenterais bien de construire la cité interdite, merveille qui me semble intéressante (+5 culture et 1 doctrine joker en plus) mais son coût est exorbitant.
J'ai rencontré l'Amérique qui a fondée une ville près de Iwnw. Mais je ne sais pas où son empire est situé. Peut-être sur un autre continent ?




TOUR 161

J'améliore mes relations avec La Valette, qui pourra éventuellement me permettre d'améliorer la sortie des unités dans mes deux campements construits à Swenett et Thèbes.




TOUR 166

Les Cavaleries sont débloquées. J'améliore donc mes cavaliers pour me préparer à la guerre. Mes catapultes ne peuvent pas être améliorées en canons car je n'ai pas de salpêtre.




TOUR 168

J'obtiens un savant illustre mais je refuse son recrutement, car ses capacités ne me plaisent pas. Je préfère attendre le recrutement suivant, même si je ne sais pas ce que ça va donner.




TOUR 169

Découverte des Lumières me permettant de choisir les doctrines adaptées à ma prochaine guerre. Le Rationalisme me fait gagner plus de 20 points de science, ce qui est assez énorme.
Le fait d'être une théocratie me permet de recruter des unités avec la foi. Des cavaleries gratuites, ça se refuse pas !




TOUR 171

Fondation de Mendès, qui construit immédiatement un port. C'est pour boucher les trous. J'ai déclaré la guerre à l'Espagne le tour d'avant.




TOUR 173

Le front s'étend. J'ai commencé par Valladolid, après je me pencherai sur Kaboul. Les Cavaleries sont fichtrement efficaces mais j'ai perdu bettement mes catapultes (de toute façon elles n'étaient pas très utiles).




TOUR 174

Prise de Valladolid. Pas de victimes parmi la Cavalerie, mais mes petites unités sont perdues (arbalétriers notamment).




TOUR 176

Je reçois mon savant illustre, qui a une capacité franchement pourrie et inintéressante. Je me suis bien fait arnaquer, mais comme j'ai déjà reporté son apparition je préfère ne pas recommencer.




TOUR 179

L'assaut contre Kaboul commence à prendre forme.
Je tente de construire l'université d'Oxford dans la capitale. Il me faut quasiment 40 tours pour ça, c'est énorme... néanmoins, je changerai mes doctrines au prochain dogme découvert (2 tours).




TOUR 183

Prise de Kaboul. Je crois que je n'ai même pas perdu une seule cavalerie. Cette unité est vraiment au-dessus du lot dans cette guerre et j'en ai beaucoup.




TOUR 187

Bilbao et La Corogne vivent leurs dernières heures de liberté.




TOUR 188

Bilbao capturée. Je vois quelques unités chinoises à mes frontières, j'espère que ce n'est pas une déclaration de guerre.




TOUR 190

Pour la Corogne c'est terminé également. Je ne sais pas s'il y a encore des villes après Madrid et Grenade, on verra bien.




TOUR 193

Grenade est tombée. Madrid va avoir chaud aux fesses désormais. Après ça on pourra se re-concentrer sur l'objectif principal, à savoir la course scientifique. Je n'ai plus à craindre de combat théologique chez moi, bien que comme vous pouvez le voir dans certains screens l'Inde est très pro-active dans ce domaine. Avec les villes espagnoles, je vais cependant faire exploser ma foi.




TOUR 196

C'en est terminé de l'Espagne, bon débarras. Maintenant, je pense mettre une petite pression sur l'Inde qui me gonfle un peu, ou sur le Kongo qui a des frontières réellement en concurrence avec les miennes. Néanmoins, je n'ai aucune intention de déclarer une guerre pour le moment (même si elle serait facilement gagnée, au moins pour le Kongo).





CONCLUSION TOUR 200

Premier ou deuxième partout. Je n'aurais pas dû envahir l'Espagne, car maintenant ça devient un peu facile. Quoique l'Arabie a une science presque aussi bonne que la mienne. On rentre dans la période du jeu que je n'aime pas, trop de villes à gérer et situation trop idéale. Les prochains tours, je pense, feront l'objet de moins de compte-rendus, ce sera du push enter jusqu'au lancement du vaisseau.
J'ai raté l'université d'Oxford, pour une fois que je me lançais dans une construction de merveille...
J'ai également dénoncé l'Inde, qui continuait à m'envahir d'apôtres. J'essaye de me rapprocher de la Chine.

Revenir en haut
colonel81
Monarque

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2008
Messages: 430
Localisation: Tarn

MessagePosté le: 03/12/2016 23:00:27    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

chevalier il suffit d ouvrir la fenetre diplomatique pour voir les villes qu a l Espagne ^^'. Sinon tu as l'air pas mal dans ta game ;)
Revenir en haut
Tellus
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 6 864
Localisation: En vadrouille

MessagePosté le: 10/12/2016 09:48:11    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

TOUR 203

Nous en sommes à l'ère industrielle et il y a toujours des villages barbares et tribaux. Honte à l'Espagne qui avait tout ce territoire pour elle seule.




TOUR 206

J'adopte la république maritime, enfin. J'ai besoin de réaménager le territoire espagnol donc je prends la doctrine de production des bâtisseurs (avec +2 actions). Je suis en pole position pour obtenir le prochain scientifique, et je pose également une option pour l'ingénieur et le marchand.
Fondation de Cyrène en territoire sauvage.





TOUR 212

Je deviens suserain de Séoul, une belle CE scientifique qui me donne une nouvelle ressource de luxe.
Je suis à fond dans les laboratoires de recherche en ce moment.




TOUR 219

Fondation de Nekhen, ville tardive qui me permet juste de revendiquer cette péninsule.
Il ne se passe pas grand chose en ce moment, je construits des quartiers ou des améliorations de quartier et personne ne vient me chercher des noises.




TOUR 220

Les seules ressources de pétrole de la région sont ici... Finalement, c'est très bien d'avoir envahi l'Espagne car je l'aurais fait un jour ou l'autre à cause de ça.




TOUR 230

Fondation de Sena pour obtenir le deuxième pétrole de ce foutu continent.
Je tente quelques merveilles : le théâtre bolshoï dans l'ancienne capitale kongolaise et la Ruhr à Ra-Kedet. Ma production s'est nettement améliorée depuis les usines.




TOUR 241

Je recrute un savant illustre dont les bonus sont assez intéressant. J'ai également l'ingénieur illustre, mais celui-là a des capacités plutôt médiocres.
Je me lance bientôt dans la construction du spatioport, et je remarque que c'est déjà fait pour l'Allemagne. Se pourrait-il que mon seul allié soit mon concurrent le plus dur pour la victoire au vaisseau ?




TOUR 246

Recrutement d'un marchand illustre, bonus moyen.




TOUR 247

La Ruhr est construite, et ça va me permettre d'accélérer considérablement la production du spatioport. Je m'étonne que l'Allemagne l'ait construit si vite, peut-être un ingénieur illustre.




CONCLUSION TOUR 250

On continue notre petit bonhomme de chemin tranquillement. La science se porte à merveille, on avance assez vite. L'Allemagne semble être un concurrent sérieux pour la course à l'espace, au besoin j'utiliserai peut-être la dissuasion nucléaire... (j'ai oublié le screen résumant les différentes victoires, mais rien n'a beaucoup changé)

Revenir en haut
Napoléon XI
Monarque

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2013
Messages: 583
Localisation: Île de France

MessagePosté le: 10/12/2016 18:51:57    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Je vois que ça avance tranquillement de ton côté. bien!

M'est avis que tu as déjà partie gagnée, je vois mal l'Allemagne te battre au vaisseau.

Par contre, l'un des trucs qui me choque, c'est qu'en jouant relativement pacifiste, on n'avance pas au niveau des techs. Le différentiel est énorme par rapport à une partie bourrin. A titre d'exemple, les techs que tu as tour 250 chez toi, moi je les ai eu vers les tour 140-150. C'est colossal une telle différence.

Je trouve que c'est dommage une telle différence, ça incite à jouer d'une seule manière pour gagner les parties alors que le nouveau jeu est quand même complet dans la manière d'orienter ta partie. J'adore le système des quartiers qui me permet de tout planifier et d'optimiser la victoire désirée. Malheureusement, tout ça est un peu détruit par le fait qu'il n'y a qu'une seule manière efficace de jouer.
_________________
« A la guerre, l’audace est le plus beau calcul du génie. » Napoléon Bonaparte
Revenir en haut
Tellus
Divinité

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 6 864
Localisation: En vadrouille

MessagePosté le: 10/12/2016 20:10:37    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi. Encore une fois, on en arrive à la conclusion que ce jeu n'est pas optimisé pour le solo. Malheureusement, pas pour le multi non plus. Perso, j'ai pas encore bien compris ce qu'on pouvait en faire de ce civ6. Mais il a du potentiel, donc attendons les extensions.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/11/2018 09:13:32    Sujet du message: [Mondes Parallèles I] Récit de Tellus

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Autour de Civilization VI -> Récits Civilization VI -> Récits solos -> Les Mondes Parallèles I Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com